Connecting artists, managers and presenters worldwide ™
Facebook

Musical World

Ensemble Europeen William Byrd

  • Vocal Ensemble

Reviews

Ensemble européen William Byrd Concert reviews
Ouverture magistrale avec l'Ensemble William Byrd …
les chanteurs firent vibrer l'immensité de l'édifice, portant le public dans une émotion intense … grâce à des voix souples, célestes et planantes au possible.
(Festival de Sylvanès, Le Midi Libre, juillet 2003)

Les textes écrits à Rome au milieu de XVIIè siècle ont fait basculer le public, venu très nombreux, dans une émotion musicale intense.
Rarement une salle n'a été plus attentive et plus émue, notamment par la deuxième partie du spectacle. (Le Dauphiné Libéré, avril 2004)

Es ist ganz klar des Ensembleklang, die Mischung aus Vokalem and Streichern. Im Verein schaffen sie einen runden, lebendigen Höreindruck.Immerhin zum vierten mal dirigierte Graham O'Reilly seine Mitstreiter und faszinierte auch diesmal wieder. (Westfälische Nachrichten 6 Dezember 2004)

A l'aise dans les épanchements de l'âme comme dans la force expressive des mots, les six chanteurs soutenus par un continuo d'orgue, de théorbe et de basse d'archet, sont impliqués dans un juste travail de rhétorique. (La Lettre du Musicien, mai 2004)

leri sera bellissimo concerto di apertura dell "Ensemble européen William Byrd.
(Corriere di Arezzo, août 2003)

Le moment fort de la soirée fut l'admirable interprétation du Stabat Mater de Scarlatti où l'ensemble a donné toute sa plénitude et la mesure de son talent (Hebdo-Vendée, Juillet 2002)

L'ensemble européen William Byrd ha ricostruito al Petrarcagiovedi sera non soltanto bella musica scarsamente frequentata di Monteverdi, Charpentier e Rigatti ma anche il gusto e lo spirito profondo di un'epoca, grazie all'estenuata cura dei timbri, al controllo ritmico e all'equilibrio vocale-strumentale. (La Nazione, août 2003)
Domenico SCARLATTI : STABAT MATER

Bouleversant ! Il n'y a pas d'autres mots pour qualifier l'intense émotion que procure cet enregistrement, et tout particulièrement le Stabat Mater. (Répertoire, janvier 2000)

Avec Graham O'Reilly et son Ensemble William Byrd, un souffle d'éternité nous remplit jusqu'à la plénitude. Equilibre sublime entre les pupitres, beauté individuelle des timbres, vibration spirituelle éperdue... tout est là. (Diapason, février 2000)

Scarlatti sublimé ! Graham O'Reilly et son Ensemble William Byrd nous offrent peut-être bien la version absolue de cette magnifique partition. (Classica, février 2000)

Quite stunning ! I was mesmerised by a French group – the Ensemble William Byrd. (…) There's a sensitivity to O'Reilly's direction that knocks the spots off all the other versions. (BBC, "Building a library", avril 2004)

Magnifico el singular Stabat Mater a diez voces de Domenico Scarlatti, que llego en una interpretacion fluida, delicada y transparente, de texturas muy variadas y bellisimas voces medias. (Diario de Sevilla, mars 2006)